AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexis Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis Kane

avatar
SLYTHERIN Ambitious & Nasty - Ancien FireWin


▌. Maison : X
▌. Nombres de sorts jetés : 1

MessageSujet: Alexis Kane   Dim 14 Nov - 22:58

KANE ALEXIS
ANCIENNE FIREWIN DE VENGEO





Avec tout le respect que je vous dois, Mr,
Allez vous faire voir. ♥

Avoir grandi avec sept frères me permet
aujourd'hui de te mettre en pièce!
CARTE D'IDENTITÉ

AGE: 16ans
DATE ET LIEU DE NAISSANCE: New York, Broolyn, le 21 juin.
NATIONALITÉ: Américaine
SANG Pur
ANCIENNE SCOLARITÉ: Vengéo, chez les FireWin
PATRONUS: Phoenix
BAGUETTE: 25 cm bois de chêne avec de poudre de serre de faucon -pour augmenter la vitesse des sorts-.




.
L'important c'est l'allure qu'on a, pas l'allure a laquelle on va.
"Parce que tout était écrit, je savais mais je n'ai rien dit
Dans le conte de ma vie, j'ai effacée ce qui était prévue
Parce que tout était écrit, Je savais mais je n'ai rien lu
Dans le conte de ma vie, j'ai réécris l'histoire comme je l'ai voulue
.
"


[♣] Parle-nous de ton corps. Te sens-tu Complexée ? Beaucoup de fille le sont, es-tu du genre à te soucier de ton apparence ?
Et pourquoi je le devrais? Sans déconner pourquoi? J'ai le physique idéale, je veux dire, regarde moi! J'ai une chevelure magnifique, un visage tout aussi beau et des yeux à faire tomber a mes pieds n'importe quel idiot. Bon ok je ne suis pas non plus une reine de beauté, mais je me défend.

[♥] Et tes cheveux. Tu n’a pas de coiffure particulière ? De couleur définit ?
Non. Je suis blonde, puis brune, puis rousse. J'aime le changement, j'vois pas l'intérêt d'avoir une couleur définit.

[♦] Ton visage n’a pas de maquillage ? Tu ne veux pas être féminine ?
Joker. Enfaite je ne vois pas trop pourquoi. Un coup de crayon et hop. Au pire si je n'en mets pas c'est pas la fin du monde. Je déteste entendre ces abruties crier parce qu'elles n'ont plus de maquillage. L'intérêt d'avoir grandi avec sept frère, c'est qu'on est moins superficielle que la moyenne.

[♣] Euhm. Bref… Tu es du genre à faire attention à ta carrure ? Surveiller ton poids et tout autre de ce genre ?
Non. Parce que dans ma famille on fait énormément de sport. Donc pas trop de soucis a ce niveau là. Enfaite c'est plus mon père Darwing qui se soucie de ca... Pour moi.

[♦] Et ton look ? Tu as l’air d’y faire attention ?
Pas vraiment... Bon je fais attention a assortir mes vêtement, mais autrement ca va. Je m'en fiche, et puis la majorité du temps on est en uniforme alors je vois pas non plus a quoi ca servirait. Dans le pire des cas Darwing est styliste. Alors je suis d'avoir un certain don pour ce genre de choses.

.



.
Je n’ai rien à envier à qui que ce soit. Parce que je sais ce que je vaux et je sais que ce n’est pas rien.


"J'aurais pu suivre les lignes de ma main,
J'aurais pu suivre ce chemin
Et faire comme si j'étais voué en secret
A être une autre que moi

J'aurais pu suivre sans faire de détours
J'aurais pu suivre ce parcours
Et faire comme si j'aimais,
Faire comme si c'était
La seule chose qu'il me restait.
"

Mon nom est Bliss, qui veut dire extase, et tout ce qui s’y rapproche, et pour une fille, ce n'est pas très approprié de porter un nom avec une telle signification. Mais mes parents ne savaient pas vraiment trop comment m’appeler car je suis la seule fille de la famille. Non je n'ai pas de mère. J'ai grandi avec mes frères et nous sommes tous adoptés. Adopté, car nos parents sont deux hommes. Vous avez bien lu, j'ai pour parents, un couple d'homosexuels. Et il va de soi, que mon caractère n'a jamais été comme il le devrait, soit: celui d'une fille bien sous tout rapport, avant de passer à l’âge adulte. Oh que non, car enfaite, mon père -enfin mes pères...- n’ont jamais jugés bon de me dicter ce que je devais faire. Ils préféraient que nous fassions nos erreurs nous même et que nous apprenions de celles-ci. Bien sur ils nous engueulaient par-ci par-là, mais sans trop tomber dans la sévérité non plus. On a toujours été très autonome. Cela faisait partie de notre quotidien, devoir apprendre à se gérer soi-même, et souvent, devoir veiller les uns sur les autres. Ce qui nous apprenait les responsabilités et les devoirs. Cela resserrait aussi nos liens. Mais ca c’est une autre histoire. Le fait aussi d’avoir grandi dans une grande famille composée uniquement d’hommes et de garçons, ne m’a pas rendu très féminine caractériellement parlant… Ni au niveau du vocabulaire d’ailleurs. Enfaite on peu voir les choses comme ca : J’étais un garçon manqué qui ne s’est féminiser que bien plus tard. C’est-à-dire récemment. Par exemple, prenons le cas de mon enfance : Les seuls mots que je connaissais étaient pour la plupart des mots lancés au hasard dans la cour en quête de bagarre et de coups. Je ne voulais pas vraiment me faire des amis, et les filles m’énervaient. Je ne les comprenais pas. Et je ne le voulais pas. Je me sentais très bien comme j’étais. Une petite fille qui n’avait pas peur d’en découdre, et qui au besoin, pouvait faire appel à ses sept frères qui accouraient dans la seconde foutre une bonne dérouillée à ceux qui l’embêtaient. C’était particulièrement marrant d’ailleurs… Toujours est-il que j’ai ainsi pu développer un certains sens de la bagarre. Je me suis aussi attiré beaucoup de reproches. Notamment par le fait que j’aimais avoir le dernier mot. –ce qui est encore le cas aujourd’hui mais à plus petit échelle- Oui j’étais vraiment une enfant peu facile. Enfaite j’étais prête à tout pour qu’on me dise que j’ai raison. Même à mordre, au sens propre du terme... Mais par-dessus tout je détestais perdre. Je ne croyais pas du tout en cette phrase qui disait que l’important était de participer. Mais à quoi bon participer si ce n’est pas pour gagner ? J’ai toujours eu cette envie d’être la meilleure. Depuis toute petite je voulais être au top du top. L’un de mes pères était styliste, et l’autre se trouvait être dresseur de fauve. La moindre erreur dans l’un et l’autre valait des représailles. Et c’est sur ces modèles-ci que nous avons été forgés. Que nous avons pris nos marques et appris à devenir adulte. Je me rappel qu’avant, je n’hésitais pas à l’ouvrir. Je le faisais constamment et sans arrêt. Je ne pouvais pas m’empêcher de parler. Jusqu’à ce que mes frères me fassent comprendre que je devais me taire pour ma survie… Enfaite durant mon enfance, j’étais le quasi opposé de ce que je suis aujourd’hui. J’étais une gamine, une petite fille qui cherchait à se faire bien voir par sa famille de garçons. Tous des durs à cuir, il fallait y aller pour les impressionner. Mais c’était un pari réussis. Je faisais la belle en jouant les gros dur. J’avais peur, mais je ne le montrais pas. Trop fière pour. Trop d’ego et de dignité pour pleurer ou s’apitoyer, et ca, c’est bien la seule chose qui me soit resté. Il y avait aussi l’impulsivité qui était très présente dans mon corps d’enfant, en effet je pouvais partir comme ca, en pleine discussion, juste parce que j’en avais envie, ou alors j’achetais des objets, parce qu’ils me plaisaient sur le coup, mais qu’après je trouvais hideux… Heureusement que notre voisine était experte en recyclage. Je me faisais une joie d’aller dans un endroit sur un coup de tête, et une fois rendue je ne voyais plus l’intérêt. En faite ce que j’aimais c’était les trajets… Passé du temps avec mère Nature, je me sentais très proche d’elle. Et ça aussi, ça m’est resté.

.




.
+HISTOIRE ;

15 lignes Minimum

XXXXXXXXX
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Alexis Kane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vengeo to Hogwarts :: Before the Time :: Caster: Répartition-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Harry Potter - Poudlard